Causes de la cystite

Bien-être 19 mai 2021

Causes de la cystite

  1. Causes Anatomiques
  2. Causes Infectieuses
  3. Causes Physiologiques
  4. Autres causes et facteurs de risque
  5. Résumé

 

Chère lectrice,
La cystite bactérienne, comme vous le savez probablement déjà, est une inflammation de la vessie et des voies urinaires.
Elle se manifeste par une série de symptômes comme des brûlures, des mictions fréquentes et urgentes, des douleurs sus-pubiennes et une urine épaisse. Les causes peuvent varier d’un sujet à l’autre, en fonction également de l’âge, du sexe et de la présence de certaines conditions physiologiques ou pathologiques.

La plupart des cystites sont causées par des bactéries provenant de l’intestin, principalement Escherichia Coli.

L’infection bactérienne n’est qu’un des nombreux facteurs qui contribuent à déclencher une cystite.

Si nous nous contentons de combattre les bactéries, sans agir sur les autres facteurs de risque, tôt ou tard, elles reviendront nous embêter.

Aujourd’hui, je veux passer en revue avec vous toutes les causes réelles de la cystite et vous faire prendre conscience des aspects sur lesquels vous devez vraiment travailler !


Causes Anatomiques

  • Les germes peuvent pénétrer dans la vessie en remontant des organes génitaux externes vers l’urètre, surtout chez les femmes. L’anus des femmes est beaucoup plus proche de l’urètre que celui des hommes.
    L’urètre, le conduit par lequel nous urinons, mesure 3 à 5 cm de long chez la femme, ce qui facilite grandement la remontée des bactéries de l’extérieur par rapport à l’homme.
  • Lesgermes passent de l’intestin à la vessie par voie interne.
    La paroi intestinale agit normalement comme une barrière sélective. Le passage est autorisé aux petites molécules, qui ont déjà été traitées, mais pas aux grosses molécules ni aux germes.
    En cas d’inflammation de l’intestin, comme dans le cas du syndrome du côlon irritable, il se produit ce qu’on appelle une violation de la barrière . L’état inflammatoire rend la paroi de l’intestin moins efficace dans son rôle de barrière et, par conséquent, il se produit un passage des bactéries de l’intestin vers le sang et du sang vers la vessie.

Causes Infectieuses

 

La cystite peut résulter d’une infection de la vessie causée par des bactéries (80 % d’E.Coli), des virus et, dans une forme minoritaire, par le candida ou d’autres mycètes.
Les bactéries, en particulier, possèdent une « armure » fibreuse (appelée pili) qui leur permet de se fixer aux cellules qui forment les parois de la vessie, ce qui provoque et facilite l’inflammation.

L’infection par ces agents pathogènes n’est pas toujours et uniquement liée à des raisons anatomiques qui voient le transfert de bactéries de l’extérieur ou de l’intérieur. En effet, de manière très similaire, l’insertion de cathéters, de tampons ou de diaphragmes à des fins contraceptives, peut ouvrir la voie à des bactéries augmentant le risque de développer des épisodes de cystite.

 

Causes Physiologiques

  • Ménopause

La femme possède des récepteurs d’œstrogènes dans tout son corps, y compris dans les voies urinaires. Les œstrogènes sont des hormones qui ont le rôle très important de créer l’environnement idéal pour que le corps de la femme se défende naturellement contre les attaques d’agents pathogènes, tels que les bactéries.
Pendant la ménopause, le taux d’œstrogènes diminue progressivement, ce qui rend le corps de la femme plus vulnérable aux infections. Les voies urinaires sont donc également affectées par ces changements, ce qui augmente la probabilité d’être victime d’une cystite.

Les changements physiques qui surviennent à ce moment précis du parcours de vie d’une femme la rendent plus vulnérable aux infections urinaires. Avec l’âge, la structure du vagin et des zones environnantes se modifie (y compris les muqueuses de la vessie) : avec la baisse du taux d’œstrogènes, la muqueuseurétrale s’amincit et devient plus sensible, et les muscles urétraux perdent de leur force et de leur tonicité. Il peut en résulter une vessie fragile dans laquelle les bactéries peuvent facilement proliférer, notamment en raison du changement de pH typique de cette phase.

  • Grossesse

Pendant la grossesse, les taux de progestérone et d’œstrogènes augmentent, ce qui réduit le tonus de l’urètre et de la vessie. Ce dernier, en se développant, augmente la tendance à développer des infections.
Dans la plupart des cas, les femmes enceintes développent une bactériurie asymptomatique : elles ont des bactéries dans leurs urines sans présenter de symptômes particuliers.

 

Autres causes et facteurs de risque de la cystite

  • Retenue d’urine
    Retenir l’urine signifie ne pas éliminer les bactéries de la vessie. L’urine stagnante est le territoire idéal pour la reproduction des bactéries.
    La rétention d’urine est très fréquente chez les hommes qui ont une hypertrophie de la prostate : la prostate est située autour du col de la vessie et le gonflement de la glande augmente la pression sur la vessie. Cela empêchera la vessie de se remplir complètement.
  • Modification de l’équilibre bactérien
    L’appareil urinaire présente un équilibre bactérien très délicat qui est essentiel au maintien de la santé du système. Lorsqu’un type de bactérie commence à l’emporter sur les autres, il est possible que la cystite se développe.
  • Constipation
    La constipation joue un rôle majeur dans l’augmentation du risque de cystite. Le ralentissement et la stagnation des selles entraînent une forte accumulation de bactéries et, par conséquent, une forte présence de celles-ci autour de la zone anale également.
  • Alimentation
    Une mauvaise alimentation est un facteur qui peut contribuer au développement ou à l’aggravation de la cystite. Un régime riche en sucre ou en aliments inflammatoires, y compris la caféine ou l’alcool, intensifie les symptômes. En outre, un régime pauvre en fruits et légumes peut modifier le pH de l’urine, la rendant plus alcaline. L’urine alcaline est un environnement plus propice à la croissance des « mauvaises » bactéries, tandis qu’un environnement légèrement acide rendrait leur survie difficile.
  • Rapports sexuels
    Les rapports sexuels ne sont pas la cause directe de la cystite mais, à la suite de ceux-ci, il peut se produire une irritation , des microlésions et le passage de bactéries qui peuvent déclencher, dans les 24-72 heures suivant le rapport, une crise de cystite post-coïtale également appelée cystite de la lune de miel.
  • Faibles défenses immunitaires
    Si le système immunitaire est faible, par exemple après une infection, la probabilité d’incidence de la cystite est plus élevée car les « mauvaises » bactéries passent inaperçues.
  • Stress
    Le stress est un facteur qui peut aggraver les symptômes de la cystite.

Maintenant que vous êtes arrivée jusqu’ici, j’espère que
vous êtes plus consciente du fait que pour combattre la cystite, il faut
travailler sur plusieurs fronts pour résoudre les causes profondes
de vos déclencheurs personnels.

Rappelez-vous que la vraie liberté est la conscience !

Prenez un moment pour réfléchir aux facteurs que j’ai énumérés et qui vous semblent les plus proches de votre cas et n’oubliez pas que vous pouvez me contacter en chat ou par email 😊.

 

Jetez également un coup d’œil à tous les kits de traitement et de prévention de la cystite.

 

A bientôt,

 

police-signature

 

Résumé

 

La cystite peut être déclenchée par diverses causes, au-delà de l’invasion des voies urinaires par des agents pathogènes :

  • Chez les femmes, la proximité de l’anus et de l’urètre et la faible longueur de ce dernier facilitent le passage des bactéries vers la vessie depuis l’extérieur.
  • Les situations qui entraînent un changement physiologique des niveaux d’œstrogènes, comme la ménopause et la grossesse.
  • Comportements erronés tels que la rétention d’urine, le suivi d’un régime alimentaire à base de sucre et d’aliments inflammatoires, l’absence de soins du bien-être intestinal.
  • Situations pathologiques telles que le diabète
  • Faibles défenses immunitaires et stress
  • Microlésions et passage de bactéries lors de rapports sexuels

On vous a aidé ?

Articles connexes