Magazine 20 février 2020

Escherichia Coli : l’ennemi numéro un des cystites bactériennes

  1. Escherichia Coli: est-elle vraiment si dangereuse ?
  2. Les 4 rôles de l’Escherichia Coli dans notre corps
  3. Escherichia Coli dans la vessie: un invité non désiré
  4. Escherichia Coli: le remède pour s’en débarrasser

Chère lectrice,

il n’y a pas un jour qui passe sans que je pense à la cystite à Escherichia coli.
Quand je me mets à mon bureau pour répondre aux nombreuses femme qui, chaque jour, me contactent, ce thème est celui qui revient le plus.

L’Escherichia Coli est au centre de toutes les conversations autour de la cystite (rien d’étrange au fond, puisque que cette bactérie est la cause de 80% des cystites bactériennes).

Aujourd’hui, je souhaiterais vous révéler tous les secrets de l’E.coli.
Mais ce que je veux surtout c’est partager avec vous le remède auquel même cet ennemi coriace de la vessie ne peut échapper.

Escherichia Coli : est-elle vraiment si dangereuse ?

Une existence sans Escherichia Coli ?
Je parie que la réponse qui vous est venue immédiatement c’est « et si seulement c’était possible ! »
Pas vrai ?
Et bien la vérité c’est que l’Escherichia Coli est aussi fondamentale pour notre bonne santé.
Oui, vous avez bien lu, fondamentale.
Lorsque l’Escherichia Coli se trouve là où elle doit être (c’est-à-dire dans l’intestin), elle est notre allié.
Laissez-moi vous expliquer.

L’Escherichia Coli est une entérobactérie (entéro=intestin) car elle réside dans notre intestin.
Qu’est-ce qu’elle fait là ?
Et bien, elle travaille pour vous.

Les 4 rôles de l’Escherichia Coli dans notre corps

Bon je sais, jusque là, vous ne trouvez rien d’extraordinaire dans ce que j’explique.
Mais si je vous disais que :

  1. L’escherichia Coli protège votre intestin des à la production de vitamines B1,B2,B6,B12 et K, de l’acide pantothénique, de l’acide nicotinique, de l’acide folique et de la biotine.
  2. De jolis noms, ok, mais à quoi servent-ils ?
    Ce sont des éléments essentiels qui garantissent la digestion, la santé de la peau et des muqueuses, qui contribuent au bon fonctionnement du système nerveux, des protéines et de la coagulation du sang. Et, en plus, ce sont des antioxydants (qui ralentissent le vieillissement des cellules de votre corps).
  3. L’Escherichia Coli vous aide à digérir correctement.
  4. L’Escherichia Coli fermente les sucres et aide donc à libérer l’énergie contenue dans le glucose.

Vous saviez tout ça ?
Alors peut-être qu’au fond, cette bactérie Escherichia Coli, elle n’est pas si mal !

Escherichia Coli dans la vessie : un invité non désiré

Si l’intestin contient des colonies et des colonies de bactéries, la vessie, elle, n’est pas faite pour en accueillir.
Comme je vous l’ai dit précédemment, tant que l’Escherichia Coli reste dans son habita, il n’y a pas lieu de s’inquiéter.
La verité c’est qu’il existe des mécanismes amènent cette bactérie à pénétrer dans la vessie.
Et c’est là que les ennuis commencent.
Comment se fait-il que l’Escherichia Coli soit la cause principale de la cystite bactérienne ?

  1. Elle habite dans notre intestin, c’est le type de bactérie le plus répandu
  2. C’est une bactérie forte, dotée de capacités défensives importantes

D’ailleurs, il n’est pas rare qu’après plusieurs épisodes de cystite à Escherichia Coli, les antibotiques perdent en efficacité.
Si vous pensez faire partie de celles qui ne s’en sortent pas, même avec les antibiotiques, racontez-moi votre histoire !
L’escherichia Coli se défend grâce à :

  • L’antigène O, la couche la plus superficielle de son “bouclier protecteur
  • L’antigène K, une sorte de capsule qui permet à la bactérie de passer inaperçue aux yeux des anticorps et des phagocytes (qui l’avaleraient pour le tuer)
  • Les lectines, ces petites “pattes” grâce auxquelles il s’accroche aux parois de la vessie
  • Une forte capacité à s’adapter aux changements du milieu environnant
  • Les flagelles, des filaments grâce auxquels elle peut se déplacer vers les nutriments et, en même temps, fuir les antibiotiques et les cellules énnemies

Et ce n’est pas tout…

Quand l’Escherichia Coli se reproduit, elle se divise en deux parties.
Cette division entraine la libération de toxines, des substances nocives qui agressent les cellules des parois des voies urinaires.
Une fois qu’elle a endommagé les tissus de la vessie, l’Escherichia Coli y entre en profondeur, et entre en contact avec les couches les plus riches en nutriments.
Et comme plus on est de fous plus on s’amuse, pourquoi alors ne pas faire venir davantage de bactéries pour profiter du festin ?
C’est exactement ce qui se passe : de plus en plus de bactéries vont attaquer les couches les plus profondes de la paroie vesicale pour se nourrir.
Le résultat ?
Inflammation, inflammation, inflammation et… cystite !

Escherichia Coli : le remède pour s’en débarrasser

Bonne nouvelle !
L’Escherichia Coli est pourvu de lectines, des petites “pattes” pour le dire de manière simple.
Les petites pattes de l’Escherichia Coli sont très sensibles au D-Mannose.
Si vous ne savez encore ce qu’est le D-Mannose, cliquez ici.
Si vous savez déjà de quoi il s’agit, continuez votre lecture.
En présence d’Escherichia Coli dans la vessie, le d-mannose va adhérer aux lectines et ce faisant le bactérie ne pourra plus attaquer les parois de la vessie.
En allant faire pipi, vous expulserez le d-mannose et les bactéries sur lesquelles il s’est fixé.
Vous allez donc vous débarrasser de votre pire ennemi dans les toilettes ! 
Pas mal non ?
Bon, maintenant vous vous demandez peut-être où se trouve ce d-mannose.
Et bien le voici : Dimann Puro.
Nous avons appelé ainsi ce produit parce qu’il est composé uniquement de d-mannose pur (et cet aspect, en plus d’une posologie correcte, est fondamental pour pouvoir obtenir des résultats).

Mais ce n’est pas encore fini !
Nous avons conçu un kit de produits spécifiques pour traiter à 360° la cystite due à l’Escherichia Coli.
Pour la traiter, voici le Kit Cystite Escherichia Coli : phase aiguë et d’entretien
Per prévenir, voici le Kit Cystite Escherichia Coli : prévention

Vous souhaitez approfondir le sujet et mieux comprendre comment Dimann Puro ou les Kits peuvent aider à faire la différence? Parlons-en ! Il suffit juste de me contacter ici.

À bientôt,
font-firma

Résumé :

  • L’Escherichia Coli est à l’origine de 80% des cystites batériennes.
  • L’Escherichia Coli est une bactérie qui vit dans notre intestin et qui a rôle fondamental pour notre santé.
  • La vessie est un milieu naturellement stérile. Quand l’Escherichia Coli arrive dans la vessie, elle devient un invité nocif et indésiré.
  • L’Escherichia Coli est capable d’attaquer les parois de la vessie et de provoquer l’inflammation.
  • L’Escherichia Coli est dotée de fortes capacités défensives qui, souvent, lui permettent, d’échapper aux antibiotiques.
  • Les “pattes” de cette bactérie sont sensibles au d-mannose. Le d-mannose, empêchera  ainsi l’agression des parois vésicales de la part de l’Escherichia Coli et favorisera son expulsion par l’urine.

On vous a aidé ?

Articles connexes