brûlure après un rapport sexuel sans préservatif
Bien-être 17 octobre 2022

Que se passe-t-il si vous ressentez une sensation de brûlure suite à un rapport sexuel sans préservatif ?

Chère lectrice,

Intéressons-nous aujourd’hui à une question très importante pour nous, les femmes. Vous avez sûrement ressenti, au moins une fois dans votre vie, des brûlures suite à un rapport sexuel sans préservatif et vous vous posez maintenant des questions :

  1. De quoi dépend cette sensation de brûlure
  2. Comment y remédier

Dans cet article nous allons passer en revue les causes les plus fréquentes et les solutions possibles.

Êtes-vous prête ?

On y a ! 💪🏻

Sensation de brûlures après un rapport sexuel ? Voici les causes les plus courantes qui touchent 9 femmes sur 10

#1 Lubrification insuffisante

Une lubrification naturelle insuffisante augmente l’irritation et la sensibilité de la peau, ce qui peut provoquer des brûlures.

Il arrive aussi que des médicaments soient responsables de la sécheresse, comme les antihistaminiques, les décongestionnants et les diurétiques.

D’autres fois, l’absence de préliminaires ou la présence de préoccupations et de tensions mentales avant les rapports sexuels peuvent entraîner une lubrification insuffisante.

En d’autres termes, si vous n’êtes pas détendue, il est peu probable que vous éprouviez du plaisir pendant les rapports sexuels.

La solution ?

Si possible, discutez avec votre partenaire de la manière dont vous pourriez « collaborer » ensemble pour rendre les rapports sexuels plus confortables et éviter les désagréments tels que des brûlures.

Vous pouvez également essayer les lubrifiants à base d’eau: ils sont généralement compatibles avec l’utilisation de préservatifs (en supposant que vous décidiez d’en utiliser) et peuvent améliorer le plaisir sexuel global.

#2. Stimulation sexuelle ou rapports sexuels trop violents

Une stimulation ou une pénétration trop intense peut créer une friction excessive et provoquer des brûlures indésirables.

Il est important que vous soyez tous deux d’accord sur les activités que vous essayez et sur le rythme général.

Là encore, le dialogue est la meilleure solution. Mettez-vous d’accord sur des « safe words« , des mots que vous pouvez utiliser lorsque vous n’êtes plus à l’aise et essayez de comprendre quels sont les rythmes et l’intensité que vous préférez.

Parler à votre partenaire de ce que vous ressentez est le seul moyen d’éviter une irritation et des désagréments successifs.

#3 Réaction allergique aux produits utilisés pendant les rapports sexuels

Si certaines personnes peuvent utiliser des préservatifs, des lubrifiants et des jouets sans aucun problème, d’autres peuvent s’avérer très sensibles à ces produits.

Cela peut provoquer des rougeurs, des gonflements et des irritations qui rendent les rapports sexuels douloureux.

Le problème ?

Malheureusement, il est difficile de savoir à l’avance ce qui va provoquer une réaction allergique avant que celle-ci ne se produise.

Cependant, si cela vous est déjà arrivé une fois, il est probable que cela se reproduise. Pour éviter cela, débarrassez-vous de tous les produits ou jouets sexuels qui, selon vous, ont pu provoquer ces symptômes.

#4 Réaction allergique au sperme

Il arrive d’être allergique au sperme de votre partenaire en raison de certaines protéines naturellement présentes.

En plus des brûlures, des rougeurs, des gonflements, de l’urticaire et des démangeaisons peuvent apparaître.

Les symptômes peuvent apparaître à différents endroits entrés en contact avec le sperme, notamment :

  • les mains
  • la bouche
  • la poitrine
  • le canal vaginal ou les lèvres
  • l’anus

La plupart de ces symptômes apparaissent dans les 10 à 30 minutes suivant le contact et peuvent durer de plusieurs heures à plusieurs jours.

Que faire dans de tels cas ?

Il est possible d’avoir des rapports avec un partenaire sans ressentir de symptômes mais de faire une réaction allergique avec un autre partenaire ; il est donc conseillé de consulter un médecin si nécessaire, afin de se faire une idée plus précise de la situation.

Lire aussi : Tachipirine et cystite en l’absence de fièvre : ce qu’il faut savoir

#5 Infection sexuellement transmissible (IST)

Certaines IST peuvent provoquer des douleurs et des brûlures pendant les rapports sexuels, par exemple :

  • la chlamydia
  • l’herpès
  • la trichomonase

Parfois, la douleur pendant ou après les rapports sexuels peut être le seul symptôme présent.

D’autres fois, les symptômes suivants peuvent apparaître :

👉🏻 démangeaisons ou gonflement de la zone affectée
👉🏻 cloques, protubérances ou plaies sur le vagin ou l’anus
👉🏻 saignement inhabituel du vagin ou de l’anus
👉🏻 pertes inhabituelles, de couleur jaune, verte ou grise
👉🏻douleur dans le bas-ventre

La chlamydia et la trichomonase peuvent toutes deux être traitées par des antibiotiques.

Il n’existe pas de remède à l’herpès, mais des médicaments prescrits sur ordonnance peuvent contribuer à réduire la fréquence et la gravité des symptômes.

#6 Infection des voies urinaires (IVU)

Une infection des voies urinaires peut non seulement altérer la capacité à faire pipi, mais aussi provoquer des irritations et des douleurs lors des rapports sexuels.

Cette infection survient lorsqu’une colonie de bactéries s’installe dans les voies urinaires, provoquant une inflammation.

Les symptômes peuvent être :

  • brûlure pendant la miction
  • urine trouble
  • urine rouge, rose ou foncée
  • urine ayant une odeur désagréable ou forte
  • douleur pelvienne, notamment autour de l’os pubien

Les infections urinaires peuvent également être traitées par des antibiotiques.

#7 Uréthrite

L’urétrite est une infection bactérienne ou virale de l’urètre, le tube long et fin qui transporte l’urine de la vessie jusqu’à l’orifice d’où sort le pipi.

Les symptômes sont très similaires à ceux de la cystite, ce qui explique précisément pourquoi ils sont souvent confondus l’un avec l’autre.

#8 Cystite interstitielle

La cystite interstitielle est une pathologie qui provoque des douleurs dans la vessie et le bassin et peut rendre les rapports sexuels douloureux et inconfortables.

Elle peut ressembler à une infection intra-utérine, mais elle ne provoque ni fièvre ni autres symptômes d’infection.

Elle se manifeste généralement par :

  • des douleurs pelviennes, notamment entre le vagin et l’anus
  • un besoin fréquent d’uriner (jusqu’à 60 fois en une seule journée)
  • des douleurs pendant les rapports sexuels
  • une gêne et une douleur lorsque la vessie se remplit
  • une fuite accidentelle d’urine (incontinence)

Dans ce guide, je vous explique quels sont les meilleurs remèdes contre la cystite interstitielle.

Je vous recommande également de jeter un coup d’œil à notre Dimann Daily, qui contribue à la réparer les tissus de la vessie et des voies urinaires.

Si vous avez des questions ou des doutes et souhaitez me parler directement de vos soucis de brûlures intimes, sachez que vous pouvez m’écrire à tout moment, je suis à votre disposition.

À très bientôt,

Lorenza

Lire aussi :
Pourquoi il n’y a (vraiment) pas de remède immédiat à la cystite

Le sujet d’aujourd’hui portait sur…

  • Si vous ressentez (ou avez ressenti) des brûlures après un rapport sexuel sans préservatif, il est essentiel d’en comprendre les causes.
  • S’il s’agit d’une lubrification insuffisante ou d’un rapport sexuel trop intense, essayez d’en parler avec votre partenaire.
  • En cas d’infections ou de réactions allergiques, il est préférable de consulter un spécialiste qui décidera si des antibiotiques sont nécessaires.
  • Si vous pensez qu’il s’agit d’une cystite, vous pouvez contacter votre médecin, gynécologue ou urologue, faire une analyse d’urine ou nous écrire, nous sommes toujours là pour vous aider.

On vous a aidé ?