Cystite et sport : mode d’emploi

Magazine 19 mai 2021

Cystite et sport : mode d’emploi

 

  1. Cystite : puis-je ou non faire du sport ?
  2. Quels sports dois-je pratiquer si je suis atteint de cystite ?
  3. Astuces pour le sport et la cystite

 

Salut mon Amie,

 

« Le sport développe votre esprit et est bon pour votre cystite. »
C’est avec cette phrase que je vous invite à lire quelques considérations et réflexions. 😇

 

Lorsque nous pensons au sport, nous l’associons souvent à la perte de poids ou au maintien de la forme.

 

Oui, c’est vrai, cela en fait partie, mais avons-nous jamais pensé aux motivations plus profondes qui nous poussent à faire du sport et à l’impact que cela peut avoir lorsqu’on souffre de cystite ?

 

Faire de l’exercice, c’est se comparer et être en compétition avec soi-même.

 

Il nous permet de travailler la confiance que nous avons en notre « moi » et nous permet de sortir des règles et des schémas imposés : lorsque nous faisons du sport, nous créons un espace mental qui nous permet de voyager avec nos rêves, nous faisant « laisser à la maison » la pensée de la cystite.

 

Nous mettons l’esprit en mesure de s’entraîner pour atteindre des objectifs et pour le rendre plus fort, pour avoir le contrôle et en même temps la liberté de se sentir satisfaite et tout simplement libre : libérée de la cystite.❤️

 

Avez-vous déjà éprouvé ces sentiments ?
Si la réponse est« non« , je vous invite de tout cœur à commencer à y réfléchir : Le bien-être assuré !

 

 

PS : contactez-moi si vous avez des questions !

 

 

Cystite : puis-je ou non faire du sport ?

 

Après ces mots, je parie que vous vous demandez, à juste titre,« oui tout va bien, mais alors si j’ai une cystite, pouvez-vous confirmer que je peux faire du sport ? ».

 

Faire du sport est bon pour vous et le sera toujours, alors pourquoi l’abandonner ?

 

Ne pas faire d’exercice à cause d’une cystite n’est pas une raison valable pour ne pas en faire .😀

 

Une activité physique modérée et saine est bonne pour tout le corps et oui, pour les voies urinaires aussi !

 

Le sport, en effet, agit positivement sur la prévention des infections urinaires, car il est lié et associé à votre bien-être général et à votre bonne condition physique.

 

Ralentissons la peur et endormons la paresse !

 

Faites attention cependant, essayez de ne pas vous fatiguer et de ne pas en faire trop, allez-y « étape par étape » et si vous avez des malaises ou de fortes douleurs, reposez-vous absolument, physiquement et mentalement, ces jours-là : préférez un bon film et une tisane chaude pour vous dorloter. 🥰

 

 

Quels sports dois-je pratiquer si je souffre de cystite ?

 

Il n’existe pas de preuves scientifiques sur la relation entre le sport et la cystite.

 

Si vous n’êtes pas une « super sportive », je vous suggère de commencer par une activité physique plus tranquille de 30/40 minutes, par exemple :

  • Faites unemarche rapide dehors, peut-être dans un beau parc ;
  • des exercices de gymnastique douce que vous pouvez aussi faire à la maison ;
  • Yoga et Pilates ;
  • la salle de sport : ici, je vous recommande de faire du vélo, du tapis roulant ou de l’elliptique, qui améliorent la fonction cardiovasculaire, tonifient et réduisent le stress.

Mais, comme nous l’avons dit précédemment, NE PAS faire de sport ne prévient pas la cystite !
Vous pouvez suivre les activités que vous préférez, notamment:

  • le vélo ;
  • la natation ;
  • la course.

N’oubliez jamais de ne pas vous surmener et d’arrêter les exercices s’ils s’avèrent douloureux. ☝️

 

Alors, êtes-vous prête ?
À mon avis, vous pouvez vous en sortir à l’aise, et si vous poursuivez l’article, je vous révélerai également quelques petits mais grands conseils à conserver précieusement !

 

 

Astuces pour le sport et la cystite

 

La clé pour les sportifs souffrant de cystite est de suivre les bons gestes !

 

Et comme promis, je vais vous dire tout de suite lesquels :

  1. Hydratation: buvez souvent et réintroduisez les liquides perdus pendant l’activité physique. Cela empêche l’urine de rester trop longtemps dans la vessie, ce qui réduit la possibilité d’une charge bactérienne potentielle déclenchée par l’urine stagnante et donc les risques de rencontrer des infections urinaires. 😮
  2. Hygiène : prenez toujours soin de votre hygiène personnelle. Si vous allez nager, changez votre maillot de bain mouillé dès que possible. Mais enlever ses vêtements transpirants et usagés (souvent synthétiques) s’applique immédiatement à toute activité sportive : une bonne douche et on se change !
  3. Nutrition : Associez votre exercice à une alimentation équilibrée. Il faut donc choisir des aliments riches en fibres et en vitamines dans son quotidien ! Vous pouvez cuisiner autant de légumes que vous le souhaitez, en les associant à des céréales complètes et à des protéines végétales ou animales. Si vous voulez en savoir plus ici, vous pouvez toujours lire notre article pour combattre la cystite en commençant par l’alimentation.

 

Ma chère amie, que voulez-vous que je dise ? Le sport nous rend tout simplement heureuses. 😊

 

Si vous voulez partager avec moi votre bonheur, vos réussites ou si vous avez des questions, vous pouvez m’écrire directement !

 

 

 

Je vous embrasse,

 

 

 

calligraphy-fonts

 

 

 

 

 

On vous a aidé ?

Articles connexes