Symptômes de la cystite : remèdes

Prévention 19 mai 2021

Symptômes de la cystite : remèdes

  1. Réduire les mictions urgentes et fréquentes
  2. Réduire les brûlures et les douleurs pendant la miction
  3. Symptômes de la cystite : quand consulter un médecin ?
  4. Résumé

 

Cher lecteur,
Si vous êtes ici, c’est que vous avez pris conscience de la nécessité d’agir sur les symptômes de la cystite, ainsi que sur les maudites bactéries qui en sont la cause !

Faisons immédiatement connaissance avec les remèdes !

 

Tout d’abord, quand les symptômes de la cystite disparaîtront-ils ?
Il n’est pas toujours facile d’évaluer la durée des symptômes, car il faut tenir compte de leur gravité et des remèdes utilisés pour les atténuer. En général, les symptômes devraient s’atténuer en quelques jours, car les crises de cystite aiguë ne dépassent pas 7 à 10 jours.

 

Quels sont les comportements à adopter pour accélérer la réduction des symptômes ?

 

Réduire les mictions urgentes et fréquentes

 

La première chose qui nous vient à l’esprit pour tenter de supprimer l’envie d’uriner est de réduire notre consommation de liquides, afin de diminuer la fréquence de ce symptôme gênant. Bien que cette méthode puisse fonctionner dans la pratique, il est toujours essentiel de boire beaucoup en présence d’une infection de la vessie. L’eau, en effet, va diluer l’urine permettant l’expulsion des bactéries à l’origine de l’infection.

 

Les boissons sucrées ou caféinéessont à éviter, surtout si vous avez tendance à développer des cystites récurrentes, car elles peuvent irriter davantage la vessie ou créer un environnement idéal pour la reproduction des bactéries.
Certains types d’aliments, en revanche, peuvent contribuer à nettoyer la vessie et atténuer l’irritation et le besoin d’aller fréquemment aux toilettes. Il s’agit notamment du riz brun, de l’orge, des pommes de terre, des bananes et des cerises. En outre, le régime alimentaire suivi doit tenir compte du bien-être intestinal : une consommation adéquate de légumes à feuilles vertes et de fibres peut empêcher un intestin constipé d’exercer une pression supplémentaire sur la vessie, aggravant ainsi le symptôme.

 

Réduire les brûlures et les douleurs pendant la miction

 

Là encore, le conseil numéro un est de boire beaucoup d’eau pour que l’urine soit diluée.
La dilution de l’urine signifie que la concentration de bactéries qu’elle contient sera plus faible, ce qui rendra la miction moins désagréable. En outre, il est conseillé d’aller immédiatement aux toilettes dès que l’on en ressent le besoin, même très fréquemment, afin d’éviter que l’urine ne stagne dans la vessie.

 

Pour réduire les brûlures au moment de faire pipi, il est également important de prêter attention à une bonne hygiène autour des voies urinaires. Il faut choisir des nettoyants naturels et sans parfum, car les produits chimiques moins doux ne peuvent qu’aggraver l’infection et éventuellement tuer les « bonnes » bactéries.

 

Symptômes de la cystite : quand aller chez le médecin ?

 

La cystite est une affection qui ne peut être autodiagnostiquée sur la base des seuls symptômes, mais qui nécessite la réalisation d’un test pour mesurer la quantité et la qualité des bactéries présentes dans l’urine. Toutefois, il est utile de s’assurer que les symptômes sont effectivement liés à une cystite, avant même de procéder à une culture d’urine, grâce à un test effectué avec une bandelette urinaire dans le confort de votre maison.

 

Si vous n’avez jamais été victime d’une infection urinaire, la première visite chez le médecin est encore plus importante. Non seulement pour trouver le remède le plus approprié, mais aussi pour aller à la racine du problème et rechercher un moyen de réduire les risques de récidive de l’infection.

 

Une visite chez le médecin est également recommandée si le patient souffrant des symptômes est un enfant, car la cystite est moins fréquente chez les jeunes et peut nécessiter une thérapie plus spécifique que la thérapie traditionnelle.

 

Même dans le cas de la cystite chez l’homme, une visite chez le médecin pourrait éviter une corrélation avec d’autres affections comme, par exemple, une hypertrophie de la prostate.

 

Si les symptômes s’aggravent ou s’il n’y a pas d’amélioration au bout de quelques jours, il est conseillé de retourner chez le médecin, car les infections urinaires peuvent s’étendre et causer des problèmes encore plus graves, notamment au niveau des reins.

 

Découvrez-le dans le prochain article comment établir un diagnostic précis avec l’aide de votre médecin ou découvrez les Produit Dimann dédié au traitement des symptômes de la cystite.

 

Si vous souhaitez avoir accès à tous les traitements complets proposés par Dimann, jetez un coup d’œil à nos Kits Cystite.

 

Je suis près de toi

 

Je vous verrai bientôt,

 

police-signature

 

Résumé

 

La cystite aiguë est souvent accompagnée d’une série de symptômes. Les symptômes de la cystite ne doivent pas être perçus uniquement comme unealarme qui nous avertit de la présence d’une inflammation, mais doivent eux-mêmes faire l’objet d’un traitement visant à les réduire progressivement.

  • Lessymptômes les plus courants sont l’ urgence et la fréquence des mictions, accompagnées de brûlures et/ou de douleurs pendant la miction elle-même.
  • L‘urine peut être trouble et malodorante en raison des modifications chimiques provoquées par les bactéries présentes dans la vessie.
  • Les symptômes sont moins fréquents, mais ils sont le signe que l’infection s’aggrave et peut s’étendre aux reins.
  • Parmi les remèdes pour apaiser les symptômes de la cystite,il est essentiel de faire attention à ce que l’on mange et à ce que l’on boit.
  • En cas de symptômes liés à une cystite bactérienne, il est important de contacter son médecin et de se soumettre à une analyse d’urine, à la fois pour obtenir un diagnostic précis et pour exclure, ou non, la co-présence d’autres conditions médicales.

On vous a aidé ?

Articles connexes