Complications de la cystite : infection des voies urinaires supérieures

Bien-être 19 mai 2021

Complications de la cystite : infection des voies urinaires supérieures

 

  1. Infections des voies urinaires supérieures : ce qu’elles sont
  2. Infections des voies urinaires supérieures : symptômes
  3. Infections de l’appareil urinaire supérieur : que faire ?

 

Salut mon Amie,

 

le secret est le travail d’équipe !

 

Parfois, le destin n’est pas toujours de notre côté, mais la collaboration et la confrontation mutuelle peuvent nous permettre d’atteindre une nouvelle conscience et une nouvelle confiance qu’auparavant, peut-être, nous ne pensions pas posséder.

 

Ensemble et en se soutenant mutuellement, je vais expliquer comment la cystite peut conduire à la complication d’une infection des voies urinaires supérieures.

 

Nous nous en sortirons aussi pendant cette fois-ci, et si vous avez besoin de quoi que ce soit, vous pouvez toujours m’écrire.😊

 

 

1. Infections des voies urinaires supérieures : ce qu’elles sont

 

Notre corps ne cesse jamais de nous étonner, tant positivement que négativement : outre la cystite, il existe également des complications qui peuvent affecter le système urinaire supérieur.

 

N’oubliez jamais : le secret est le travail d’équipe. ❤️

 

Pour vous donner tout de suite un peu plus de clarté, l’infection urinaire la plus courante est celle qui provoque une cystite.

 

Il s’agit d’un type d’infection qui affecte généralement la partie inférieure des voies urinaires : la vessie et aussi l’urètre (le canal qui transporte l’urine de la vessie vers l’extérieur).

 

Cependant, si elles ne sont pas traitées correctement, elles peuvent s’étendre aux voies urinaires supérieures, impliquant les uretères (les conduits qui transportent l’urine des reins vers la vessie) et les reins. 👈

 

Et c’est, malheureusement, là que l’on commence à parler d’infection des voies urinaires supérieures.

 

L’infection des voies urinaires supérieures entraîne ce que l’on appelle la pyélonéphrite: une inflammation qui touche généralement les reins (les deux petits organes qui produisent l’urine) et le bassinet (le bassin dans lequel l’urine produite est recueillie puis transportée vers les uretères et la vessie).

 

La pyélonéphrite est généralement causée par une bactérie désormais bien connue et sous-estimée, Escherichia Coli, présente dans nos intestins, et dépend souvent de la négligence d’une infection des voies urinaires inférieures qui remonte jusqu’aux reins.😦

 

D’autres facteurs peuvent contribuer à l’apparition de ce type d’infection, notamment :

  • la présence de calculs rénaux ;
  • le reflux vésico-urétral (lorsque l’urine de la vessie a tendance à refluer dans les uretères) ;
  • la stagnation de l’urine;
  • la grossesse avec sa compression et sa dilatation de l’utérus ;
  • le diabète ou les maladies immunodépressives ;
  • la prise incorrecte de médicaments.

Ce sont des phases et nous ne pouvons pas être à notre meilleur niveau tout le temps, mais avec la bonne équipe, nous pouvons le faire. 🥰

 

 

2. Infection des voies urinaires supérieures : symptômes

 

Procédons ensemble, en découvrant les signes avant-coureurs de ce type d’infection.⚠️

 

Les symptômes courants de la cystite peuvent inclure, par exemple, une envie fréquente d’uriner, des douleurs et une sensation de brûlure, ou une urine trouble et malodorante.

 

L’infection des voies urinaires supérieures se manifeste généralement par des signes d’alerte immédiats et parfois différents, tels que :

  • des frissons ;
  • une forte fièvre ;
  • nausées et vomissements ;
  • et de fortes douleurs dans le bas du dos ;
  • des douleurs abdominales.

Je sais, toute cette liste peut être effrayante et vous avez toutes les raisons de l’être, mais vous n’êtes pas seule ! 👪

 

 

3. Infection du haut appareil urinaire : que faire ?

 

Lacollaboration est le premier mot-clé !

 

Contactez votre médecin traitant dès maintenant et discutez-en plus longuement avec lui.😊

 

Si l’on vous diagnostique une infection des voies urinaires supérieures, une échographie rénale et une culture d’urine pourraient être vraiment utiles pour diagnostiquer avec précision une infection des voies urinaires supérieures, et je recommande de suivre le traitement antibiotique prescrit.

 

En attendant, si vous avez des bactéries persistantes dans votre vessie, je vous suggère d’essayer Dimann Puro composé de D-Mannose 💊 100% pur : un simple sucre naturel qui vous permet d’expulser les bactéries par l’urine et dans le respect de votre bien-être.

 

Lepartage est le deuxième mot-clé !

 

Jouons d’avance grâce à votre contribution 💪, avec des moyens pratiques pour éloigner les infections urinaires :

  1. buvez beaucoup d’eau dans votre quotidien (environ 1,5/2 litres) ;
  2. ne retenez pas vos urines et videz votre vessie lorsque vous en ressentez le besoin, afin de ne pas favoriser la croissance bactérienne ;
  3. combattez la constipation en mangeant des aliments riches en vitamines et en fibres et en prenant des ferments lactiques Dimann Flor, qui rééquilibrent la flore bactérienne intestinale et vaginale.
  4. faites attention à l’hygiène intime : utilisez des nettoyants intimes non agressifs et évitez de porter des vêtements trop serrés.

 

Ruse est notre dernier mot clé!

 

Prévenir avec Dimann Daily: sa formulation est idéale pour freiner l’apparition de nouvelles infections et inflammations de la vessie. 💮

 

 

N’ayez pas peur de demander de l’aide : le travail d’équipe implique également de tirer parti, à bon escient, des connaissances et des compétences des autres.

 

Alors sachez, que nous, les Filles Dimann, serons toujours vos alliées. 💌

 

En fin de compte, « l’avantage du travail en équipe est que vous aurez toujours quelqu’un de votre côté » !

 

 

À bientôt,

 

 

 

calligraphy-fonts

 

 

 

 

On vous a aidé ?

Articles connexes