cystite et douleurs aux jambes
Bien-être 17 octobre 2022

Cystite et douleurs aux jambes ? Quand faut-il s’inquiéter ?

Chère lectrice,

Si vous souffrez de cystite et que vous sentez une gêne particulière au niveau des jambes, sachez que vous lisez le bon article.

D’abord vous n’êtes pas seule et que nous sommes là pour vous aider. 🥰

En effet, concentrons-nous aujourd’hui sur les symptômes de cette infection si désagréable pour nous, les femmes, et arrêtons-nous sur les douleurs aux jambes (qui semblent être liées à un type particulier de cystite).

Ensuite, nous verrons comment la traiter efficacement à l’aide de remèdes 100% naturels.

Prête ? C’est parti ! 💪🏼

Cystite et douleurs aux jambes : causes et remèdes à cette inflammation

Douleur à la jambe pendant une cystite : un symptôme rare (mais très gênant)

Vous le savez, la cystite est une inflammation assez douloureuse et gênante qui touche 9 femmes sur 10.

Ce qui fait qu’on est presque toutes par là !

Elle est souvent causée par des bactéries intestinales qui, au lieu de rester là où elles devraient, décident de se promener le long des voies urinaires et de se reproduire à nos dépens.

Mais quelles en sont les conséquences ?

Les symptômes les plus courants sont les suivants :

  • difficulté à faire pipi
  • sensation de ne pas avoir vidé complètement la vessie
  • miction fréquente et douloureuse
  • des crampes et des douleurs dans le bas-ventre
  • une urine malodorante et trouble
  • présence de sang dans les urines

Bref, rien de très agréable.

Cependant, sachez que de nombreuses femmes m’ont écrit pour me parler de symptômes un peu moins fréquents (mais non moins gênants), notamment des frissons, des spasmes musculaires et de fortes douleurs dans les jambes.

En effet, les personnes souffrant de cystite interstitielle se plaignent d’une sensibilité excessive non seulement au niveau des nerfs de la vessie, mais aussi à celui des hanches, du dos, du bassin et de l’intérieur de la cuisse.

Cela peut vous surprendre, mais si vous vous retrouvez dans ce que je viens d’écrire, sachez que vous n’êtes pas seule ! 💪🏼 Ces symptômes sont assez fréquents quand on fait face à une cystite, surtout en l’absence d’une élévation de la température corporelle.

Si ce que je vous raconte ne vous semble pas clair, ne vous inquiétez pas, je vais vous l’expliquer de manière simple.

En termes simples, lorsque nous ressentons une douleur intense, notre corps libère de l’adrénaline comme mécanisme de protection.

Et pourquoi fait-il ça ?

L’adrénaline « retire » le sang des zones plus périphériques du corps – comme les mains, les pieds et la peau – pour l’amener au cœur, au cerveau et aux muscles (ce n’est pas une coïncidence si nous pâlissons et avons des sueurs froides dans ces situations).

Et donc ce déplacement du sang refroidit les zones périphériques, provoquant les fameux frissons. Ces contractions musculaires servent donc à combattre la sensation de froid, ce qui expliquerait pourquoi vous ressentez une forte douleur dans les jambes, les hanches, le dos, etc. ❄️.

Lire aussi :
Cystite du soir : pourquoi elle se produit et comment la distinguer de l’urétrite

Cystite : que se passe-t-il si elle n’est pas traitée immédiatement ?

Comme pour toutes les infections, il faut agir. Vous ne pouvez pas attendre et ne rien faire et reporter votre rendez-vous chez le spécialiste.

Tout d’abord, une cystite non traitée peut devenir chronique, ce qui signifie que les symptômes peuvent s’aggraver :

  • La sensation de brûlure pendant la miction augmente
  • les douleurs et les crampes s’intensifient
  • la fièvre peut monter jusqu’à 38° 🌡

Ensuite, l’infection pourrait se propager et atteindre les reins, provoquant une pyélonéphrite.

Bien que les symptômes soient assez similaires et facilement confondus, cette inflammation est très différente de la cystite et, si elle n’est pas traitée, peut nécessiter une intervention chirurgicale. 😦

Enfin, si vous n’arrivez pas à identifier des causes et que le problème se produit trop fréquemment, vous devriez demander un examen urologique afin d’exclure des maladies graves telles que des calculs rénaux ou une néoplasie transitionnelle de la vessie.

Cystite, n’ayez pas peur : il existe une solution

Si vous êtes fatigué de lutter contre la cystite, j’ai une bonne nouvelle pour vous : il existe un remède naturel.

Pour être honnête, cependant, il existe deux façons de traiter cette inflammation gênante : les antibiotiques et le D-mannose. Dans cet article approfondi, je vous explique quel est le meilleur choix.

Si vous n’avez jamais entendu parler du D-mannose, je vais maintenant vous résumer en quelques mots ce qu’il est et comment il fonctionne.

Il s’agit d’un monosaccharide (c’est-à-dire un sucre simple) d’origine végétale qui s’avère particulièrement bénéfique pour le traitement de la cystite.

Il faut savoir que son efficacité dépend de la source dont il est extrait, et que le D-mannose contenu dans le bouleau est de meilleure qualité que celui trouvé dans d’autres espèces végétales.

C’est pourquoi notre entreprise fabrique ses produits – disponibles individuellement ou en kits – à partir de cette plante ; ils sont bien adaptés à chaque stade de l’inflammation, y compris la prévention.

OK, alors comment le D-mannose traite-t-il la cystite ? Pour vous faire comprendre cela, il est nécessaire de prendre un peu de recul.

Savez-vous que 80 % des cas de cystite sont causés par la bactérie Escherichia coli ? Ce micro-organisme si désagréable possède de petites pattes qui lui permettent de s’accrocher aux parois de la vessie et de se reproduire.

Or, ces petites pattes ont un défaut (heureusement pour nous) : elles sont particulièrement sensibles au D-mannose, qui vous permet d’expulser la bactérie en faisant pipi, nettoyant ainsi la vessie et tout l’appareil urinaire.

L’Escherichia coli n’est qu’un exemple, mais il existe plusieurs bactéries sensibles à ce monosaccharide, notamment :

  • Klebsiella
  • Shigella
  • Salmonelle
  • Enterococcus
  • Staphylocoque
  • Citrobacter

Si vous pensez souffrir de cystite, voici ce que vous pouvez faire :

👩🏻⚕️ parlez-en à votre gynécologue

🧪 effectuer une culture d’urine pour détecter la présence de bactéries

🗒 remplissez le test et répondez à toutes les questions relatives à vos habitudes

🗣 racontez-moi votre histoire: nous, les Dimann Girls, sommes toujours à l’écoute ! 🥰

À très bientôt,

Lorenza

Lire aussi :
Flore bactérienne dans l’urine : ce sont les valeurs de référence

L’article d’aujourd’hui en bref

  • La douleur aux jambes est un symptôme moins fréquent liée à la cystite interstitielle
  • Une cystite non traitée peut avoir des conséquences graves, comme une cystite chronique ou des infections rénales
  • Le D-mannose est un sucre qui permet d’expulser les bactéries intestinales les plus courantes en faisant pipi, nettoyant ainsi votre vessie (en plus, c’est un allié de taille pour la prévention des cystites ! 😉 )

On vous a aidé ?